Territoires Annecy

Le site de l’ancien hôpital amorce sa mutation

Mots clés : Établissements de soins

Le vaste chantier de reconversion du site de l’ancien hôpital d’Annecy, en Haute-Savoie, vient de franchir une étape symbolique avec les premiers coups de pelle de démolition du bâtiment hospitalier. En réalité, les équipes travaillaient depuis un an à des opérations de déconstruction, tri, mise en sécurité, curage et désamiantage du bâtiment. Dès la déconstruction terminée, à la fin juillet, commencera le chantier du nouveau quartier des Trésums (1). Un ensemble dessiné, dès 2009, par l’atelier de Christian de Portzamparc, retardé depuis par la crise… et les nombreux recours déposés contre cette opération qui s’inscrit sur un site paysager sensible, face au lac d’Annecy, en prolongement du centre-ville.

Un total de 850 lots.

L’architecte a étagé dans la pente la vingtaine de bâtiments de quatre à cinq étages. Tous sont constitués d’une base allongée surmontée d’un volume « toiture » habité de deux à trois étages. Une manière de mieux les inscrire dans le paysage. L’ensemble de 6 ha comprend 152 logements sociaux, 480 logements en accession, 109 chambres dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), 110 chambres d’hôtel… et 2 ha de parc. Soit 850 lots au total. « Nous finalisons le dossier de consultation des entreprises pour les premiers bâtiments, assure Bertrand Chambon, directeur de l’agence 2 Savoie – Pays de Gex de Crédit agricole Immobilier, promoteur de l’opération. La consultation en corps d’état séparés sera lancée à la rentrée, pour un début des travaux en fin d’année. Nous savons que les bases seront en béton matricé et la toiture en zinc, mais pour tout le reste, nous étudions les meilleures solutions : isolation par l’extérieur, prémur isolé, béton banché classique pour le bas ; béton, bois ou métal pour les parties supérieures… Nous ne nous interdisons rien. » Dans un milieu urbain, un soin particulier sera apporté aux travaux de terrassement et de fondations, dans un sol où le calcaire urgonien n’est pas loin.

Les premières livraisons sont attendues à la fin 2017, les dernières entre 2022 et 2024. L’opération est portée par Crédit agricole Immobilier, avec le soutien de Crédit agricole Corporate & Investment Bank et du Crédit agricole des Savoie.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Surfaces : 54 398 m2 de Shon totale, dont 44 373 m2 de logements (152 logements sociaux, 480 logements privés), 4 372 m2 d’hôtel, 5 653 m2 d’Ehpad. Achat des terrains : 35 M€. Coût de la déconstruction : 5,5 M€. Coût de la construction : non communiqué.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X