Territoires Nanterre

Le siège social de GTM Bâtiment se met au vert

GTM Bâtiment change d’horizon. Mais la filiale de Vinci Construction France reste à Nanterre, quittant l’avenue Jules-Quentin pour la rue Henri-Barbusse, à quelques centaines de mètres de là, toujours à proximité de l’A86. Dès le 31 août, les quelque 800 collaborateurs de l’entreprise s’installeront dans un bâtiment de 11 000 m2 sur deux niveaux.

Préservation des façades historiques.

Conçu par le cabinet Quadri Fiore Architecture, le nouveau siège « préserve les façades historiques de l’ancienne usine Heudebert, afin de répondre à la demande de la mairie », indique-t-on chez GTM. Il affiche un haut niveau de performance énergétique et vise les certifications HQE niveau très bon et Breeam niveau excellent avec une labellisation BBC-Effinergie. Outre des places de parking dédiées aux véhicules électriques et au covoiturage, le site bénéficie d’un grand jardin et de terrasses végétalisées. Ainsi, 20 % de la surface de terrain accueille des espaces verts. Le site a d’ailleurs été choisi comme « pilote » pour la mise au point d’un indicateur de biodiversité en milieu urbain. Quant à l’ensemble de l’opération, elle constitue l’une des références Blue Fabric 1 de Vinci Construction France, en matière « d’urbanisme et de ville durable ».

Le projet de 51 millions d’euros a été porté financièrement par Foncière des Régions, qui a signé en 2013 un contrat de promotion immobilière (CPI) avec le promoteur Adim Concepts, filiale de Vinci Construction. Et c’est cette dernière, signataire du bail de neuf ans conclu avec Foncière des Régions, qui a mené l’ensemble des travaux de restructuration et de rénovation de l’ancien site industriel.
Ce nouveau siège s’inscrit dans une démarche plus générale entre Vinci Construction France et Foncière des Régions, qui porte deux autres projets. L’un, en Vefa (vente en l’état futur d’achèvement), situé à Roubaix, aura pour locataire une filiale de Vinci. Tous ces bâtiments sont à la fois flexibles et modulables en plus petites unités, afin de pouvoir être loués à d’autres occupants en fin de bail ou en cas de rupture avant terme.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X