Régions MARSEILLE

Le renouvellement urbain en marche

Mots clés : Établissements sportifs couverts - Matériel - Equipement de chantier - Sport

Avec 14 conventions signées pour près de 1,2 milliard d’euros, Marseille est engagée dans le plus important programme de renouvellement urbain de France à l’échelle d’une seule commune.

A Marseille, la rénovation urbaine engagée par les partenaires – aux premiers rangs desquels les bailleurs sociaux, l’Anru et la Ville – touche fortement l’habitat avec 3 000 reconstructions de logements sociaux dont la moitié en dehors des sites de projets, 7 000 réhabilitations, 2 500 nouveaux logements en accession, 1 000 réhabilitations lourdes dans le privé mais aussi de nouveaux équipements, des voiries, de l’espace public, etc. « Aujourd’hui, tous les projets sont en marche, même si la mise au point est longue et complexe. Et à mi-parcours de leur réalisation, des changements sont déjà observés », affirme Arlette Fructus, présidente des groupements d’intérêt public (GIP) Marseille Rénovation urbaine et Politique de la ville.

Le Plan d’Aou (15e) était à l’origine une cité de 900 logements. Sur ce plateau isolé dominant le nord de Marseille où les plans de réhabilitation se sont succédé, le quartier en a aujourd’hui terminé avec les démolitions-reconstructions. La création de voiries pour se reconnecter à la ville continue tandis qu’une offre immobilière nouvelle se développe aux franges sud du plateau (450 logements) favorisant la mixité au sein de la cité. L’opérateur en renouvellement urbain Foncière Logement vient, quant à lui, de livrer 39 logements locatifs libres – soit 33 collectifs et six maisons individuelles – loués entre 9 et 10 euros/m². Une réalisation qui s’inscrit dans son plan de près de 280 logements prévus à Marseille. « Grâce aux réserves foncières constituées, nous allons poursuivre ici cette mutation de l’habitat avec 150 à 200 logements en accession sociale ou maîtrisée pour des investisseurs/promoteurs, en plus d’un projet de médiathèque et de maison de santé », précise Nicolas Binet, directeur du GIP Marseille Rénovation urbaine. Autre enjeu : la création du pôle d’échanges de Saint-Antoine qui doit désenclaver le site.

Des projets multifacettes

A La Viste (15e), un projet qui visait la conservation de 100 % du bâti (soit près de 1 000 logements) a été mené à bien. Il a notamment permis la réhabilitation des tours de l’architecte Georges Candilis, labellisées patrimoine du XXe siècle et une intervention sur le noyau villageois. A Malpassé (13e), le plus important des 14 projets marseillais (162 millions d’euros) est en cours. Il prévoit la mutation de l’urbanisme du quartier par des démolitions-reconstructions et l’implantation d’équipements publics et d’activités économiques. Sur le site des Cèdres Nord, la construction de 136 logements sociaux neufs a été lancée par HMP, en attendant la réhabilitation de la barre des Lauriers (400 logements) à la fin 2015. A la Soude (9e), un stade de football vient d’être livré et la construction d’un parc ludo-sportif a démarré.
A l’opposé, certains chantiers ont rencontré des difficultés. Aux Flamants (14e), la découverte d’amiante a retardé les réhabilitations de trois ans et fait grimpé la facture à 100 000 euros par logement. A Kallisté (15e), copropriété en déshérence, l’intervention passe par une procédure lourde d’expropriation des bâtiments les plus dégradés. Des opérations restent encore à engager, notamment à La Castellane (15e) et Air Bel (11e). « Ce premier plan national pour la rénovation urbaine appelle un acte 2 que nous chiffrons à un milliard d’euros à Marseille, insiste Arlette Fructus. Mais la réforme de la politique de la ville et les incertitudes autour du devenir des zones franches nous inquiètent. De nouveaux schémas d’intervention vont devoir être imaginés. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X