Régions Pau

Le quartier Saragosse s’apprête à faire peau neuve

Mots clés : Electricité - Equipements électriques - Entreprise du BTP - Gestion et opérations immobilières - Télécommunications

+ 1,7 % Hausse des effectifs prévue dans le secteur du BTP et de l’immobilier en 2017, en Haute-Garonne.Source : CCI de Toulouse.

7e Classement de Limoges au palmarès 2017 des villes les plus vertes de France.

Source : Observatoire des villes vertes.

28 km de fibre optique installés à Salles, Salaunes et dans le bassin d’Arcachon, pour 2 900 foyers et 191 entreprises.

Il est l’un des 200 quartiers retenus par l’Anru qui vont bénéficier d’une rénovation urbaine en profondeur. Saragosse, à Pau, pourra à terme faire valoir ses atouts : situation avantageuse (150 ha à l’est du centre-ville), diversité du statut d’occupation des logements, espaces verts, qualité du plan de composition urbaine initial, présence d’équipements publics et d’emplois.

Rendre le quartier de nouveau attractif. Le 20 mars dernier, le Premier ministre Bernard Cazeneuve a signé à Pau la convention NPNRU (nouveau programme national de renouvellement urbain), actant ainsi le financement de la rénovation de ce quartier qui compte 10 000 logements. Au total, ce sont 127 M€ (39 M€ de l’Anru ; 54 M€ HT d’opérations pour l’Anah, l’Office palois de l’habitat et Béarnaise Habitat ; et 34 M€ de la Ville de Pau et la communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées) qui seront investis d’ici à 2022 pour faire de Saragosse un écoquartier agréable, relié au centre-ville. Un « futur possible » comme le qualifie François Bayrou, maire (Modem) de Pau.

Pour l’heure, la photographie n’est guère réjouissante : concentration de ménages très modestes, taux de chômage élevé, échec scolaire, part importante de logements sociaux et stigmates de l’architecture des grands ensembles. Le quartier n’est plus attractif malgré sa situation géographique. Première étape de son renouveau, les travaux d’aménagement du bus à haut niveau de service (BHNS) entre l’hôpital et la gare commencent ces jours-ci, pour une mise en service en 2019. Paysagère et apaisée, l’avenue de Saragosse sera la vitrine du quartier : elle reliera les principaux espaces de vie et laissera la place aux mobilités douces.

Des logements et des emplois. Outre la requalification de 1 448 logements, soit 53 % du parc HLM, 285 nouveaux appartements seront créés, ainsi qu’une résidence étudiante. Une opération immobilière est envisagée sous la forme de petits collectifs (R + 4) de 150 logements sur le site de l’ancienne cité universitaire Corisande d’Andoins. Cette offre privée (consultation des opérateurs en mai) en cœur de quartier a pour objectif de changer son image et d’encourager la mixité sociale. De son côté, la Béarnaise Habitat a entamé les travaux de la Villa du Midi en novembre dernier, avec un début de commercialisation encourageant.

La spécificité de la stratégie Pau 2030, consistant à maintenir l’existant en lui donnant une seconde vie, se retrouve dans ce projet d’écoquartier. Seule la tour Isabe (112 logements) sera démolie afin de composer le parc central du quartier et de rendre plus attractives les résidences Gaube et Ayous, intégrées au cœur du parc. Sur l’ancien site hospitalier Laherrère sera créée une place publique des services de proximité (Maison du citoyen et du projet urbain, conciergerie solidaire, recyclerie de quartier, marché hebdomadaire… ), des lieux d’agrément et un pôle entrepreneurial, soit à terme environ 3 000 m² dédiés au tertiaire. La Ville souhaite renforcer la mixité fonctionnelle du quartier, qui compte aujourd’hui 4 200 emplois.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X