Régions Clermont-Ferrand

Le quartier République se refait une santé

Mots clés : Architecte - Artisanat - Entreprise du BTP - Financement du logement - Risque sanitaire

+ 3 % Evolution des travaux déclarés par les architectes entre 2014 et 2015 dans l’ex-région Rhône-Alpes.S ource : MAF.

2 761 Nombre d’éco-PTZ distribués à la fin du 3 trimestre 2016 en Auvergne-Rhône-Alpes (- 4 % sur un an).Source : Cerc.

38 % des artisans du BTP déclarent avoir une visibilité supérieure à trois mois au 1er trimestre 2017.Source : Capeb ARA.

La mutation du quartier République se poursuit à Clermont-Ferrand. Juste en face du CHU Estaing, dans un secteur qui compte déjà plusieurs équipements structurants, la filiale Montage d’opérations du groupe Quartus (implanté dans la ville et à Paris) réalise un programme mixte d’un coût global de 34 M€ HT. Il se situe à la lisière de la future ligne B de transports en commun en site propre, sur une ancienne friche industrielle.

Ce projet comprend la construction de 59 logements sociaux et 33 en accession, d’un hôtel 2 étoiles de 128 chambres, d’une résidence hôtelière de 130 lits, de trois restaurants, d’un supermarché, de commerces de proximité, d’une conciergerie et d’un parking silo de 280 places, pour une surface de plancher totale de 16 479 m . Par ses services et son emplacement, cet ensemble ambitionne d’offrir à la ville un nouveau centre d’attractivité et d’affluence. Sa livraison est prévue en novembre 2018.

Imaginée par le cabinet d’architecture clermontois Atelier 4 et Quartus Ingénierie, l’implantation générale du projet répond à celle de l’hôpital Estaing. L’aménagement se développe sous forme de peignes de bâtiments orientés nord-sud venant s’asseoir sur un socle vitré abritant commerces et services. Ce socle fait face au parvis de l’hôpital, avec lequel il forme la nouvelle place urbaine Lucie-et-Raymond-Aubrac. Cet espace paysager sera traité en concertation avec la Ville et le Syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération clermontoise. En guise de décor, une peau sculpturale, faite de résille perforée et froissée, sera apposée sur les pignons des bâtiments en peigne.

Lien avec le futur quartier Saint-Jean. L’îlot sera bordé à l’est par l’hôtel et à l’ouest par la résidence hôtelière en R + 5. Ces deux bâtiments, qui présentent des vêtures de façades s’ancrant dans le sol, affichent une certaine verticalité. « Ils ressemblent à des repères, comme deux bornes qui limitent la composition de l’îlot », indique Rémy Vedeux, directeur général de Quartus Montage d’opérations. Le parking silo s’élèvera à l’arrière des bâtiments. Ses façades en béton lasuré, largement ouvertes, seront obturées par un grillage et doublées d’une installation cinétique métallique. La butte ferroviaire située à proximité devrait être percée pour desservir le futur quartier Saint-Jean, où la région prévoit la construction d’un lycée.

« L’Esplanade République » est le plus important projet mené par Quartus à Clermont-Ferrand. Le groupe a construit, toujours dans le quartier République, le siège de la CPAM du Puy-de-Dôme et vient de livrer un multiplexe cinématographique CGR de 12 salles au nord de la ville.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X