Territoires Lyon

Le quartier de La Duchère poursuit sa métamorphose

La démolition de la barre 230 marque une nouvelle étape du Grand projet de ville de La Duchère à Lyon. Commencé en 2002, ce projet visait à ouvrir ce quartier vers l’ouest, à créer une centralité et à valoriser la qualité paysagère du site. En termes d’habitat, cette opération de renouvellement urbain comprend 1 711 démolitions et 1 800 constructions et s’accompagne d’un objectif de mixité volontariste, puisqu’il s’agit de ramener le taux de logement social de 80 % à 55 %. « Environ 1 000 logements sont déjà livrés et près de 300 seront terminés entre la fin de l’année et le début de 2016 », précise Bruno Couturier, directeur de la mission Lyon La Duchère. Le foncier libéré par la démolition de la barre 230 permettra de construire une partie des logements restants.

Une première étape à 750 millions d’euros.

Afin que les futurs habitants bénéficient des vues sur l’ouest lyonnais et sur le parc du Vallon aménagé en contrebas, les programmes immobiliers joueront avec la topographie des lieux et verront le nombre d’étages décroître pour arriver à de petits collectifs en R + 3 et R + 2 ou à des maisons de ville à la lisière du parc. Cette première phase de renouvellement, qui s’achèvera en 2018, aura nécessité un investissement global de près de 750 millions d’euros, qui se partage entre 250 millions d’investissements privés et 500 millions d’investissements publics. Côté public, 250 millions d’euros ont été investis par les bailleurs sociaux pour la reconstruction du parc HLM. Les 250 autres millions ont servi à financer le reste du projet urbain (équipements publics, voiries, espaces publics…). Différents acteurs y ont contribué : l’Anru à hauteur de 50 millions d’euros, le Grand Lyon 125 millions, la Ville 25 millions, l’ex-département du Rhône 16 millions, la région 11 millions, les bailleurs sociaux 7 millions, ainsi que d’autres financeurs, comme la Caisse des dépôts, à hauteur de 16 millions. Retenu comme quartier d’intérêt national du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), La Duchère va poursuivre sa transformation sur deux autres secteurs : le Château et la Sauvegarde.

Pépinière d’entreprises.

Lancées dès 2013 grâce à un cofinancement des bailleurs sociaux Grand Lyon Habitat et Opac du Rhône, deux études urbaines ont permis de tracer les grandes lignes des prochaines interventions. Pour le Château, l’enjeu sera de casser l’isolement du quartier, de valoriser la présence du parc du Vallon voisin et d’améliorer les équipements publics existants. Quant au secteur de la Sauvegarde, il va connaître un programme de démolition-reconstruction, qui inclura une diversification fonctionnelle et résidentielle ainsi qu’un important projet de réhabilitation du patrimoine restant. En lien direct avec l’ouest lyonnais et la zone d’activité Techlid basée dans la commune voisine d’Ecully, la Sauvegarde va accueillir un hôtel 4 étoiles et une pépinière d’entreprises portée par la Métropole de Lyon.

Ces opérations s’échelonneront sur une dizaine d’années. Une concertation avec les habitants du quartier a débuté en avril et devrait s’achever en septembre, la concertation réglementaire sera lancée quant à elle cet été. En amont de la signature de la convention, un protocole de préfiguration devrait être formalisé rapidement afin de lancer les études et d’engager les premières démolitions.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X