Territoires Strasbourg

Le quartier d’affaires Wacken décolle

Mots clés : Urbanisme - aménagement urbain

Nexity, Lazard Group et Bouygues Immobilier ont été choisis, en conseil municipal du 30 mai, pour réaliser les 3e et 4e lots du quartier d’affaires international (QAI) du Wacken, qui totalisent 20 700 m2 de bureaux, commerces et logements. Leurs architectes seront désignés à l’automne, un an avant le démarrage prévu des premiers travaux de construction.

Le processus permet de poursuivre sans temps mort la dynamique du QAI. Après un faux départ lié à des failles juridiques dans le montage initial, le projet phare d’immobilier tertiaire de la Ville connaît un sans-faute, aidé en cela par le fait qu’il se couple à de l’habitat. Les deux premiers lots de 34 000 m2 attribués à Cirmad (devenu Linkcity) et Altarea-Cogedim ont trouvé leurs occupants professionnels plus vite que prévu : Adidas pour son siège France et le Crédit mutuel pour sa filiale informatique Euro Information s’installeront dans les 23 000 m2 de bureaux à énergie positive, complétés par 148 logements Bepas (bâtiments passifs).

Les défis des fondations.

Avant le début des terrassements en août, les fondations des lots 1 et 2 posent quelques défis techniques à l’entreprise générale Bouygues Bâtiment Nord-Est et à son sous-traitant Keller. « La position du dernier sous-sol au niveau de la nappe phréatique et la forte perméabilité (10 -3 m/s) du sol de graviers requièrent la réalisation d’un bouchon provisoire en bentonite-ciment et gel de silicate sur les 5 000 m2 du socle commun, sous le radier définitif », décrit Fabrice Chansolme, directeur du projet chez Bouygues Bâtiment Nord-Est. Dans cette zone d’importantes contraintes sismiques, une paroi moulée en béton armé va enserrer les immeubles, à 11 mètres de profondeur. Une paroi « molle » intermédiaire permettra de phaser le terrassement, puis par ricochet le gros œuvre, compte tenu des échéances différentes, de fin 2017 pour l’installation Adidas au printemps 2019 pour Euro Information.

La conception des deux premiers lots est revenue aux cabinets d’architectes alsaciens Oslo et AEA, sur la base du plan-guide de la maîtrise d’œuvre urbaine conduite par EGA (Erik Giudice). « Nous avons lu le document comme la volonté d’affirmer la volumétrie le long du boulevard de Dresde, l’axe principal de passage, en écho au Parlement européen voisin », souligne René-Pierre Ortiz, cogérant d’AEA. La peau en aluminium anodisé créera un « effet tissu » le long de la façade exposée à la circulation, tandis que l’intérieur d’îlot s’habillera d’une façade végétalisée.

Théâtre du Maillon.

Un cinquième lot autour d’un hôtel restera à mettre en consultation de promoteurs, de façon à boucler les 75 000 m2 du QAI. Le site réserve en outre 30 000 m2 aux éventuels développements immobiliers des institutions européennes strasbourgeoises. Le quartier accueillera également le nouveau théâtre du Maillon conçu par le cabinet LAN (Local Architecture Network), d’un coût d’opération de 25 millions d’euros TTC. La Ville lance la consultation travaux en juillet.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X