Marketing-Achat Les isolants en polyuréthane

Le PU, un ténor qui ne demande qu’à s’imposer

Produit anticrise, la plaque d’isolation en PU cumule qualités techniques et ambitions commerciales. Cette dynamique devrait lui permettre de traverser sa crise de croissance actuelle qui a tendance à tirer les prix vers le bas.

S’il est un secteur résistant à la crise, c’est bien celui de l’isolation. Un matériau veut sa part du gâteau, le polyuréthane (PU). Le plus performant des isolants, avec un lambda de l’ordre de 0,026 W/m.K (exception faite de matériaux du futur, aérogels ou isolants sous vide), ne dépasse pas pour l’instant 10 % du marché. Longtemps peu marketé et peu distribué, le PU s’est fait une place sur des niches, mais il vise à présent tout le spectre du marché. Avec un élément nouveau : les capacités de production ont au moins doublé en France depuis deux ans.

Une étude de l’Ademe en 2014 évalue à 326 000 tonnes en 2011 la consommation française totale de polyuréthane pour trois...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 406 du 29/05/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X