Dossier Exploitation

« Le process de travail va s’en trouver bouleversé »

Mots clés : Entreprise du BTP - Innovations - Logiciels - Outils d'aide - Management

La possibilité de disposer d’un avatar du bâtiment offre des possibilités d’optimisation considérables de son exploitation. David Ernest, directeur innovation et énergie de Vinci Facilities, explique l’impact du BIM dans les métiers du facility management.

Les Cahiers techniques du bâtiment : Vous utilisez depuis début 2015 une maquette numérique sur le site de l’entreprise Thales, à Vélizy. Qu’est-ce que cela change ?

David Ernest : Jusque-là, quand une demande d’intervention était adressée à un technicien de maintenance, son premier réflexe était d’aller voir sur place. Localiser le problème était déjà une tâche en soi. Surtout sur un site qui fait 49 000 m2 et compte 2 300 postes de travail. S’il allait sur place, c’était bien sûr pour comprendre la panne, mais aussi, tout simplement, pour identifier l’équipement. Il revenait ensuite dans son service pour consulter la documentation technique et prendre une éventuelle pièce de rechange. Aujourd’hui, le réflexe du technicien est d’aller voir dans la maquette où le problème est localisé, quel est l’équipement incriminé et quelles sont ses caractéristiques. Cela ne remplace pas l’intervention technique sur...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 350 du 11/04/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X