Territoires

Le premier bus à haut niveau de service attendu en 2019

Mots clés : Transport collectif urbain

Comment desservir le cadran nord-ouest de l’agglomération, aux portes du Médoc, avec un matériel performant sans ruiner le contribuable ? La Métropole a validé en mai 2015 le projet de ligne de bus à haut niveau de service (BHNS) et son trajet. Il permettra de relier Saint-Aubin-de-Médoc et la gare Saint-Jean, via les communes de Saint-Médard-en-Jalles, Le Haillan, Eysines. 50 % du trajet urbain sera effectué en voie réservée sur la partie urbaine de cette ligne de 21 km, avec des stations réparties tous les 500 m. La ligne desservira 100 000 habitants, salariés et scolaires et aura une capacité de transport de 50 000 voyageurs/jour. L’option du BHNS a été validée, d’une longueur maximale de 24 m. Reste à valider la concertation (première réunion publique en juin 2015), lancer l’enquête publique (2e semestre 2016), préparer et attendre la déclaration d’utilité publique (2017) et démarrer les travaux dans la foulée.

Complémentaire de la ligne D du tramway, actuellement en construction entre Bordeaux-Centre et Eysines, la nouvelle ligne a un coût prévisionnel de 100 millions d’euros, matériel roulant compris. Un bus similaire, le Mettis de Metz, a été présenté en avril in situ, dans les communes traversées.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X