Enjeux

Le plus français des ardoisiers espagnols

Mots clés : Produits et matériaux

Le leader mondial de l’ardoise Cupa Pizarras exporte la moitié de sa production vers l’Hexagone.

Le 4 octobre dernier, le fonds d’investissement américain Carlyle a annoncé l’acquisition de l’espagnol Cupa. Selon la presse hispanique, Carlyle a versé quelque 170 millions d’euros pour les 65 entreprises de ce groupe familial formé autour de Cupa Pizarras, leader mondial de l’ardoise, et Cupa Stone, producteur de pierre naturelle. Le fonds s’est également engagé à rembourser une dette d’environ 155 millions d’euros.

Si le management reste en place, notamment le P-DG Javier Fernandez, une page se tourne pour Cupa Pizarras, créé en 1892, qui exporte 98 % de sa production vers 60 pays. « Notre quotidien n’a pas changé mais l’arrivée de Carlyle nous apporte de nouvelles capacités d’investissement et nous conforte dans notre développement », explique, dans un français parfait, Javier Quindos, directeur commercial de l’entreprise. L’arrivée de Carlyle tombe à pic car le marché mondial de l’ardoise (environ 450 000 tonnes) est entré dans une phase de concentration avec...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5899 du 09/12/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X