Autres Ségolène Royal, ministre de l’Écologie

« Le plan d’actions en faveur des paysages est lancé »

Mots clés : Démarche environnementale - Gouvernement

Ségolène Royal a prouvé, dans la durée, la profondeur de son engagement au service de ce qu’elle appelle le « droit au paysage », qu’elle entend faire respecter jusque dans les quartiers urbains défavorisés. Dès son premier passage au ministère de l’Écologie en 1992-1993, elle a porté la première loi qui oblige les aménageurs à protéger et à mettre en valeur les paysages. Le démarrage du plan national, annoncé à l’automne dernier par la ministre, donne à ce thème une impulsion politique sans précédent. Ségolène Royal invite les professionnels, et en particulier les lecteurs de Paysage Actualités, à s’associer à cet élan.

Annoncée le 25 septembre, l’idée du « Printemps des paysages et des jardins » a fait son chemin et changé de nom. Sous quelle forme ?

J’ai préféré le titre de « Paysages et jardins en actions » car beaucoup d’événements font déjà référence au printemps. Mais l’objectif reste inchangé : recenser et mettre en valeur toutes les initiatives remarquables des territoires. Je suis frappée par leur inventivité et leur créativité. Je veux donner à voir et démultiplier ces réussites concrètes qui montrent la voie, et encourager les décideurs à leur apporter leur concours. Elles seront présentées dans tout le pays du 6 au 21 juin, lors de la « Fête des paysages et de la nature en ville ». J’invite d’ailleurs tous vos lecteurs engagés dans une démarche de qualité paysagère à s’inscrire sur la plate-forme ouverte sur le site du ministère de l’Écologie.

L’ambition de planter un arbre par Français va-t-elle commencer à prendre corps dès cette année ?

Bien sûr, car chacun peut contribuer à la reconquête des paysages. D’où ce partenariat proposé à toutes les collectivités locales et associations pour que chaque habitant, en ville comme à la campagne, puisse améliorer son lieu de vie et les paysages de notre pays. J’en donnerai le coup d’envoi le 25 novembre prochain avec, dans toutes les régions, des plantations d’arbres en ville, d’arbres champêtres et de haies, la réalisation d’alignements le long des voies de transport, des opérations de reboisement autour des captages d’eau et d’agroforesterie, etc. Vous connaissez le dicton populaire associé à cette date : « À la Sainte-Catherine, tout bois prend racine. » J’avais...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 378 du 07/04/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X