Régions Bas-Rhin

Le passage à niveau de Molsheim vit ses derniers mois

Mots clés : Transport ferroviaire

Les travaux de suppression du passage à niveau de Molsheim ont démarré en juin. Ils se dérouleront jusqu’en septembre 2019, pour un montant de 25,3 M€ HT. Le financement se partage entre l’Etat, SNCF Réseau, la région Grand Est, le conseil départemental du Bas-Rhin et la Ville. Le passage fait partie des 50 prioritaires à traiter au niveau national, car il compte parmi les plus encombrés de France : 16 000 véhicules y croisent 128 trains chaque jour à l’entrée d’une ville de 10 000 habitants, sans compter les piétons et les cyclistes.

Deux maîtres d’ouvrage. La maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre se répartissent entre le conseil départemental, pour les travaux routiers et la coordination d’ensemble, et SNCF Réseau, pour le génie civil et les travaux ferroviaires. Cette partie du projet est la première à démarrer. SNCF Réseau l’a confiée au groupement mené par Eiffage Génie Civil avec Pro-Fond (fondations) et Eiffage Route en cotraitance, et le luxembourgeois Ferro-Tech en sous-traitance pour les travaux de voies. Elle comprend la réalisation d’un ouvrage de passage souterrain de 30 m de long, dont la livraison interviendra en septembre 2018. Le département prendra ensuite le relais, pour la refonte de la voirie et l’aménagement d’un espace paysager d’entrée de ville.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X