Régions Paris

Le Palais de la découverte restaure sa toiture

Mots clés : Toiture

Les travaux de restauration du Palais d’Antin (VIIIe ), qui s’inscrivent en amont du vaste projet de rénovation du Grand Palais (prévu de 2020 à 2024), ont été décidés en urgence, « à la suite d’un diagnostic total ayant mis en évidence des problèmes d’infiltrations et de fuites au niveau de la toiture », explique Delfim Caseiro, l’architecte en charge du projet pour l’agence François Chatillon Architecte.

Plus connu sous le nom de « Palais de la découverte » – il abrite le musée des Sciences et de la Connaissance depuis 1937 -, le bâtiment, autonome au sein de l’édifice d’Albert Thomas, se compose d’une toiture à trois coupoles mariant verre, zinc et ardoise. De forme elliptique (45,00 x 42,50 m), la rotonde centrale dispose, côté intérieur, d’un plafond verrier jouant le rôle de puits de lumière. Il s’agit donc de remplacer l’enveloppe verrière extérieure « tout en améliorant ses performances thermiques », commente l’architecte. Mais aussi de restituer l’ambiance lumineuse initiale, les éléments verriers ayant été remplacés, au fil des réparations qui ont émaillé la vie du bâtiment, par du verre armé. « La découverte d’un fragment d’origine et les recherches que nous avons effectuées nous ont en effet permis de retrouver le verre strié originel », complète Delfim Caseiro.

Fin des travaux en octobre 2017. Cette première phase de travaux doit également permettre la restauration, en toiture, des chêneaux et des ornements en zinc estampé et, côté intérieur, de celle des décors sculptés en partie haute de la rotonde centrale. La structure métallique du plafond verrier sera également assainie et renforcée. Engagés en septembre 2016, les travaux s’achèveront en octobre 2017. D’un montant de 10,37 M€, ils sont financés par l’Etat avec un mécénat de Velux (850 000 euros).

Maîtrise d’ouvrage : RMN (Réunion des musées nationaux) Grand Palais, en collaboration avec Universcience. Maîtrise d’ouvrage déléguée : Oppic. Maîtrise d’œuvre : François Chatillon Architecte (ACMH). Entreprises : Altempo/Mills (échafaudage) ; Lefevre (maçonnerie) ; UTB (couverture) ; Verre & Métal (verrières) ; Dumanois (plafonds verriers) ; Chevalier (décors intérieurs) ; Eiffage Energie IDF (électricité).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X