Entretien Banques, assurances

Le numérique accélère les pratiques consuméristes

Mots clés : Aménagements extérieurs

En 2014, 56 % des entreprises du secteur des espaces verts ont investi, et aujourd’hui, 33 % d’entre elles ont programmé des investissements : de quoi stimuler les relations entre le monde du paysage et celui des banquiers et des assureurs.

Les nouvelles technologies de communication bouleversent les habitudes des entrepreneurs, y compris dans leur relation avec les banques et les assurances. Internet offre une information abondante, notamment pour aider à comparer, et apporte une immédiateté nouvelle dans la relation. De plus, depuis l’an dernier, la loi consommation renforce le pouvoir des usagers. Deux entreprises de 15 et 75 salariés témoignent.

Des institutions plus ouvertes

Daniel Veyssi est cofondateur de Paysage Environnement, installée à Nice, qui agit sur la bande littorale méditerranéenne, ainsi qu’en zone montagneuse dans l’arrière-pays. « Nous investissons dans des véhicules et camions, ainsi que dans des matériels très spécifiques, puissants et convertibles, car nous faisons beaucoup de terrassement et de travaux forestiers. Notre équipement est adapté à la gestion différenciée des espaces verts, à la production de bois de chauffage et de BRF (bois raméal fragmenté). De plus, nos tracteurs sont équipés pour le déneigement, car nous sommes prestataires pour des communes. L’investissement ne se fait bien sûr pas sur nos fonds propres, mais au travers de deux...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 384 du 20/11/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X