Technique et chantier

Le nouvel intérêt des Français pour les minipelles sur pneumatiques

Mots clés : Gestion immobilière - Matériel - Equipement de chantier

Tendance. Ce matériel, pourtant plus cher à l’achat comme à la location, trouve preneur car il n’a pas son pareil en milieu urbain dense et se déplace rapidement.

C‘est une vraie tendance de cette Bauma 2016 : plusieurs constructeurs vont y dévoiler des petites pelles sur pneumatiques, pesant entre 6 et 7 t, des machines jusqu’à présent disponibles uniquement sur chenilles. Enfin, le croyait-on… « C’est une catégorie qui a toujours existé en Allemagne, mais qui n’intéressait pas les Français. Je l’explique par des raisons historiques. Ici, un matériel roulant de 6 à 7 t, c’était une chargeuse-pelleteuse. Et puis des marques comme Poclain ou Mecalac avaient structuré le marché autour de pelles pesant 11, 12 ou 14 t », se souvient Jean-Michel Greiner, chef de produit chez Wacker Neuson, une marque allemande qui fabrique la petite EW65 (6,5 t) depuis très longtemps. Le nouveau modèle a été présenté l’an dernier lors du salon français Intermat. Et là, surprise ! Le succès a été notable. « Des loueurs nous en ont achetées et se sont aperçus que ces modèles sortaient tout le temps, même à un tarif plus élevé que les modèles sur chenilles », se félicite Jean-Michel Greiner, qui a enregistré en 2015 une forte progression sur ce segment des toutes petites machines, malgré un marché général des pelles sur pneus en forte baisse. L’explication : la ville. « Elles sont beaucoup plus mobiles que les machines sur chenilles. Plus hautes aussi, ce qui confère une meilleure visibilité. » Pour peu qu’elles disposent d’un équipement à volée variable, et voilà une machine parfaitement adaptée aux ruelles étroites. « La volée variable est primordiale. D’ailleurs, elle est en standard chez nous », note le représentant de Wacker Neuson. Les nouvelles venues ne la proposent pas toutes, car cette articulation supplémentaire renchérit encore une machine déjà chère. Mais c’est aussi cela qui la distingue radicalement d’une minipelle sur chenilles.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

La Volvo EW60E

Elle est l’exemple type de ces nouvelles minipelles sur pneumatiques, une véritable pelle sur pneus en miniature,avec un poids de 5,67t, une flèche à volée variable en option, unevitesse de déplacement de 30km/h et un blocage du pont avant.Le moteur de 45kW est équipé d’un système réglable de mise auralenti puis d’arrêt automatique, ce qui réduit le bruit et les émissions polluantes. En configuration de flèche standard, la profondeur de fouille maximale atteint 3,29m, et la capacité de levage 2600kg, ce qui est suffisant pour bien des tranchées urbaines. Stand : C4 327

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X