Régions Aube

Le musée Camille-Claudel sculpte sa forme urbaine

Mots clés : Musées - galerie - Urbanisme - aménagement urbain

Ouvert depuis le 26 mars à Nogent-sur-Seine (Aube) où s’éveilla la vocation de la sculptrice, le musée Camille-Claudel crée un « repère dans la silhouette urbaine » de la com-mune de 6 000 habitants, selon son architecte Adelfo Scaranello. L’implantation des 2 645 m2 neufs dans le prolongement de la maison de jeunesse de l’artiste institue un « îlot urbain », rendu aisément visible par ses baies vitrées. Matériau principal, la brique fait le lien avec les constructions environnantes et avec la sculpture, qui transforme elle aussi la terre.

Le projet aura mis cinq ans à aboutir. Il avait été lancé en 2012 dans le cadre controversé d’un partenariat public-privé (PPP) avec l’entreprise SNC-Lavalin. La Ville avait résilié le contrat en fin d’année dernière, au stade des finitions.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X