Autres

Le Moniteur à Beaubourg

-A l’occasion de l’exposition « L’art de l’ingénieur », le Moniteur a reçu au Centre Pompidou des ingénieurs de renom venus de tous pays.

Ponts, gratte ciel ; serres, barrages, coques, résilles, voiles minces, structures gonflables, tendues, déployables, etc. : l’épopée d’un siècle et demi d’ingénierie occupe jusqu’au 29 septembre 4 000 mètres carrés du Centre Georges-Pompidou, avec un déploiement rare de maquettes, prototypes et reconstitutions grandeur nature (« Le Moniteur » du 20 juin 1997, page 18). A l’occasion de cette rétrospective à la fois savante et pédagogique, le Moniteur coédite avec les éditions du Centre Georges-Pompidou un Dictionnaire des ingénieurs en 600 pages illustrées. Certains des grands inventeurs immortalisés dans cet ouvrage étaient invités par le Moniteur le 24 juin à découvrir l’hommage que leur rend l’exposition et à partager une soirée sur la terrasse du Centre. Frank Newby, célèbre concepteur de la volière du zoo de Londres, Fritz Leonhardt, non moins illustre constructeur de la tour de télévision de Stuttgart et du toit pour les JO de Münich, Jörg Schlaich (la couverture des arènes de Nîmes), Michel Virlogeux (le pont de Normandie), des ingénieurs de RFR et d’Ove Arup, Marc Mimram et bien d’autres ont pu ainsi témoigner que l’ère des grands « constructeurs, entrepreneurs, inventeurs » – sous-titre de l’exposition – a encore de belles perspectives devant elle. PHOTOS : Dans l’espace du Forum sont présentées les structures déployables, tendues et gonflables. Au fond, le Radôme construit par Buckminster Fuller en Pennsylvanie, 1957. A gauche, une lentille flottante de Jörg Schlaich. A droite, Marc-Noël Vigier, P-DG du Groupe Moniteur, devant les maquettes des plus hautes tours du monde. L’ingénieur Frank Newby (la volière du zoo de Londres) à gauche et Alain Guiheux (à droite) l’un des commisssaires de l’exposition. Antoine Picon, concepteur du Dictionnaire des ingénieurs. Fritz Leonhardt, ingénieur de la tour de télévision de Stuttgart. Les ingénieurs Bernard Vaudeville (RFR) et Guillermo Wieland. Joseph Belmont, ancien directeur de l’architecture, inspecteur général de la construction. Jacques Ferrier, architecte et ingénieur, et Fernando Montès, arch. Marc Mimram, architecte et ingénieur (à g.) et Nori Okabe (à dr.). L’architecte Paul Chemetov.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X