Négoce

Le Mondial du Bâtiment veut faire souffler un vent d’optimisme

Mots clés : Innovations

L’événement veut transmettre des ondes positives à toute la filière. Il en montre le dynamisme à travers l’innovation et l’apparition de nouveaux secteurs porteurs. Un moyen de mieux appréhender la reprise annoncée.

Positive attitude. C’est l’ambiance qui devrait irriguer le Mondial du Bâtiment, rendez-vous majeur de la filière qui entend surfer sur les frémissements d’une reprise annoncée. Les signaux passent tous, petit à petit, au vert, et c’est le moment d’en profiter pour faire souffler un vent d’optimisme sur la filière.

Pour Guillaume Loizeaud, directeur du Mondial du Bâtiment, il s’agit du rôle de cet événement, qui regroupe trois salons (Batimat, Idéobain et Interclima+Elec) : « Nos exposants, les industriels notamment, ont pour rôle de faire de la R & D toute l’année. Nous, en tant qu’organisateur, devons en montrer le résultat en mettant en avant les innovations. Nous sommes là pour accélérer la diffusion de celles-ci. »

« Partenaire permanent ». Pour Reed Expositions, organisateur du salon, il s’agit d’une façon, Guillaume Loizeaud en convient, d’être « à moyen terme un partenaire permanent de tous les acteurs. D’ailleurs, grâce à ce que nous faisons, nous devons être un accélérateur de business pour nos partenaires ».

Le Mondial du Bâtiment s’est aussi fixé comme objectif majeur de répondre à la vision globale du bâtiment impulsée par la RT 2012 et qui va être encore renforcée par les futures réglementations. L’édition 2017 a donc « revu la façon d’organiser l’offre, explique Guillaume Loizeaud. Deux halls d’Idéo-bain sont connectés aux univers d’aménagement intérieur et extérieur pour mieux répondre aux attentes des architectes. Toute la sectorisation a été repensée. »

Suivre les pratiques. De même, de larges passerelles existent entre Idéobain et Interclima+Elec. Par ailleurs, un univers complet matériel de chantier et outillage a été créé dans un hall, avec des espaces de démonstrations à l’extérieur, car « ce sont des univers qui travaillent de plus en plus souvent ensemble », justifie Guillaume Loizeaud. Cette volonté répond à l’évolution des pratiques, ainsi que pour faciliter la vie des visiteurs et simplifier leur parcours.

Guillaume Loizeaud fait de ce dernier point un principe : « Nous visons une croissance de 10 % du visitorat pour cette édition 2017, avec un panel de visiteurs différents : distributeurs, architectes, artisans, ingénieurs… Nous devons faire en sorte que chacun puisse visiter les trois salons dans les meilleures conditions, et, surtout, ne rien rater de ce qui peut l’intéresser. »

Le Bepos aura une place de choix sur le salon, notamment avec l’expérimentation autour du label volontaire E+ C-.

Les professionnels pourront suivre des visites guidées, précise le directeur : « Le Mondial du Bâtiment regroupe trois salons et un grand nombre d’exposants, il n’est pas facile de tout voir. Nous proposons aux visiteurs un parcours guidé d’environ une heure, où ils visiteront 15 à 20 stands sur un sujet précis. » Une manière d’optimiser le temps passé sur le salon – une cinquantaine de thèmes sont proposés, de l’approche numérique du logement à l’accessibilité dans le bâti en passant par l’acoustique au service du résidentiel. Compte tenu de l’engouement des visiteurs ayant utilisé ce service en 2015 (83 % se disaient satisfaits), l’opération a été reconduite, et même renforcée, avec l’appui de partenaires comme le CSTB ou l’OPPBTP en fonction des thèmes abordés.

Valor is er l’innovation. L’innovation est un des moteurs de la filière. Pour preuve, le BTP arrive à la troisième place des secteurs les plus dynamiques en termes de brevets délivrés, après le transport et les appareils électriques (Atlas des brevets, ministère de la Recherche, 2015). Le Mondial du Bâtiment y consacre une large place et organise le concours de l’innovation, en partenariat avec l’Ademe (lire page 52).

Dominica Lizarazu, responsable du marketing et du développement d’Isover France, y voit une opportunité : « Sur ce salon, nous allons présenter nos dernières innovations, nouvelle laine de verre, isolant sous vide, mais aussi produits Isonat en fibre de bois qui répondent aux attentes autour de la performance énergétique du bâtiment mais aussi du respect de l’environnement....

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 435 du 23/10/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X