Régions Rennes

Le métro passe, la biodiversité reste

Mots clés : Démarche environnementale - Transport collectif urbain

Image insolite à quelques minutes du futur garage atelier du métro de Rennes : un cheval de type trait breton débarde des troncs de frênes fraîchement abattus. Après deux années d’études et de travail participatif conduit par le cabinet DM Eau avec des associations environnementalistes, un premier chantier de mesures compensatoires environnementales de la ligne B du métro de Rennes est en cours depuis cet été, sur le secteur de la Prévalaye. Deux autres secteurs – Apigné- Beaurade et Mirabeau – sont également concernés par ces nouvelles obligations réglementaires.

Des opérations jusqu’en 2019. Définies dans le cadre d’un dossier de dérogation de destruction d’espèces protégées, ces mesures réglementaires portent sur 17 ha de milieux boisés et 8,56 ha de milieux ouverts. A la Prévalaye, des coupes sélectives devraient permettre aux chênaies de se développer et favoriser ainsi la biodiversité, ce type de boisement étant plus adapté à la diversification des espèces que celui composé de trembles et de frênes. La régénération de ces zones sera facilitée par des benjes, haies constituées de branches de bois sec disposées à l’horizontale sur le sol. Et les chevaux ? Le recours à la force animale protège les arbustes et le tapis végétal des dommages inhérents à la mécanisation. Enfin, une reconstitution de zones humides (mares et fossés) vient compléter ce dispositif afin de créer un nouveau milieu pour les amphibiens. Ces opérations d’optimisation écologique vont se poursuivre jusqu’en 2019 pour un coût global de 600 000 euros environ. Un plan de gestion est prévu sur une durée minimum de vingt-cinq années.

De par sa proximité avec l’agglomération, la Prévalaye s’inscrit dans le projet métropolitain Rennes Aval, vaste opération sur les trames bleue et verte qui vise à valoriser la vallée de la Vilaine sur 25 km jusqu’à la commune de Laillé.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X