Architecture Equipement

Le mélèze fait classe

Mots clés : Bardage

L’école d’Albens affiche un bardage en lanières qui impulse son rythme à l’ensemble de l’édifice.

La première année d’existence de l’école d’Albens (Savoie) illustre l’actuel processus de réforme territoriale. Son maître d’ouvrage était la commune, mais désormais, la gestion en incombe à la commune nouvelle d’Entrelacs, au sein de laquelle Albens a été intégrée au 1er janvier 2016. Néanmoins, c’était en fonction du site bien particulier du vieux village que l’agence de Christian Patey avait conçu son projet, l’école devant se glisser entre ce bourg aux toits savoyards avec demi-croupes et le nouveau tissu pavillonnaire, très végétal.

Les architectes ont choisi d’accrocher la construction à l’espace public tout en limitant son emprise grâce à la superposition des fonctions sur deux niveaux. Un parvis peu profond donne donc accès depuis la rue à l’équipement, qui se développe d’est en ouest, avec un corps principal parallélépipédique accueillant en rez-de-chaussée les fonctions communes (bureaux, salle plurivalente, salle de motricité, restaurant et office), et à l’étage les huit classes élémentaires ainsi que l’antenne du réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased). A son angle nord-ouest se greffe un second...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5904 du 13/01/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X