Edito

Le maire, l’argent et l’hôpital

Mots clés : Établissements de soins - Etat et collectivités locales

C’est finalement une histoire qui finit bien. Il s’en est pourtant fallu de peu que l’ancien hôpital royal Richaud de Versailles ne disparaisse définitivement dans les flammes de trois incendies successifs. Au bord de la ruine, livrée depuis trente ans aux curieux, tagueurs et autres vagabonds, cette architecture d’un bel ordonnancement classique, n’inspirait plus que tristesse, regrets, et amertume à l’égard de propriétaires successifs – dont le dernier en date, le ministère de la Justice – sans imagination et sans ambition pour sauver le vaste édifice remarquable du XVIIIe siècle.
La suite est assez belle : une campagne électorale en 2008 et, en un peu plus d’un mandat de prise de conscience, mobilisation, imagination et restauration, l’édifice et le quartier qui l’entoure retrouvent vie et beauté. En cœur de ville (voir pages 6 et 23).
Cela aurait pu être une histoire classique comme le Grand Siècle. Mais ici pas d’argent public, pas de transformation en musée coûteux à exploiter pour la collectivité, pas de confiscation de ce beau monument au profit d’intérêts strictement privés non plus. Il s’agit d’une réutilisation d’un monument historique, associée à un projet urbain mêlant logements en accession, sociaux et étudiants, crèche, bureaux, jardins, promenades publiques et, pour couronner le tout, espace culturel à l’usage de tous dans la magnifique chapelle de l’ancien hôpital. Et tout cela rien qu’avec de l’argent privé.
28 000 m2 de bel ouvrage. Dans lesquels les architectes et les nombreux corps de métiers ont usé de tout leur talent. N’ayons pas peur des mots : cette opération est un succès exceptionnel. Avec, à l’origine, un maire déterminé, François de Mazières, qui redonne de l’éclat à l’action politique.
Trop belle cette histoire !

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X