Architecture Technique Equipement

Le lycée hôtelier évoque le terroir et la cuisine

Mots clés : Education - ERP sans hébergement

A Argelès-sur-Mer, l’établissement Christian-Bourquin joue sur la matière et la couleur pour établir des correspondances avec l’univers culinaire.

A l’entrée d’Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), bordé par une voie rapide et surplombé par un giratoire, le nouveau lycée Christian-Bourquin (1 720 élèves) se donne l’image d’une « petite cité ». Une enceinte aux murs épais le protège des bruits de la circulation et des vents dominants, établissant une limite claire entre l’intérieur et l’extérieur. « Ce n’est pas un lieu confiné, précise son concepteur, l’architecte Emmanuel Nebout. Une grande façade publique l’ouvre vers l’extérieur. » L’établissement, dédié aux métiers de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme, se compose de quatre corps de bâtiment parallèles, orientés nord-sud, traversés par une rue intérieure sur deux niveaux. A l’étage, cette circulation couverte, protégée du vent par une paroi vitrée et de la pluie par des panneaux de bois ajourés, offre des points de vue sur le massif des Albères et le pic du Canigou. Entre les bâtiments se développent des espaces clairement hiérarchisés : des terrasses plantées creusées par des patios au-dessus des cuisines ; une cour intérieure carrée, en référence au cloître d’Elne tout proche, face au restaurant scolaire ; une grande cour principale autour de laquelle s’organisent les fonctions communes et les restaurants d’application.

Le béton imite la texture des roches de la région.

Les matériaux composant le bâtiment expriment son identité et son ancrage territorial. Les façades extérieures sont habillées de terre cuite, matériau traditionnel de la région, décliné ici sous trois formes : briques pleines, claires, en partie basse ; lames filantes brise-soleil au droit des salles de classe ; bardeaux émaillés en surtoiture pour masquer les équipements techniques et limiter l’échauffement des toits terrasses. Contrastant avec la peau externe unitaire, les parois intérieures déploient une gamme de bétons de site évoquant les trois roches du Roussillon : calcaire, granit et schiste. Chaque circulation apparaît comme une faille creusée dans la roche. « Ces murs ne parlent pas process mais terroir et géologie, souligne Emmanuel Nebout. Ils mettent les élèves au cœur de la matière et les aident à se repérer dans le bâtiment. » Le relief des parois est obtenu avec des matrices en résine conçues pour ce chantier. « Pour la texture des “ roches “, indique l’architecte, nous avons joué sur toutes les composantes du béton : ciment, sable et agrégats, avec adjonction de pigments. »

Les références à la matière et au terroir traduisent aussi une volonté de rapprochement avec l’univers culinaire, au cœur de l’enseignement technique du nouveau lycée. « Cette réflexion m’a habité du début à la fin de ce projet, souligne Emmanuel Nebout. J’avais envie de parler avec les gens qui vont utiliser ce bâtiment. Cuisine et architecture ont beaucoup à voir ensemble. Il y a entre ces deux disciplines des convergences émotives. Ce bâtiment n’est pas démonstratif d’un savoir-faire technique, il parle davantage aux sens : la vue, le toucher, l’odorat. Il ne montre pas des assemblages mais des matières et des masses. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Maître d’ouvrage : région Languedoc-Roussillon. Mandataire : Languedoc-Roussillon Aménagement. Maîtrise d’œuvre : Emmanuel Nebout, architecte. A. Dessein, architecte associé. BET : Alep (paysagiste), Secim (structure), OTCE (fluides), Behi (qualité environnementale), Abig (VRD), Gamba (acoustique), EFC (cuisines), Frustié (économie), Quassi Sud (coordinateur SSI), DMSE (photovoltaïque). Principales entreprises : TP 66 (VRD), Fondeville-Sogea Sud (gros œuvre), Serrurerie du Vallespir (charpente métallique), MBF (sols). Surface : 23 421 m2 HON. Coût des travaux : 46,5 M€ HT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X