Enjeux Architecture

Le Louvre Abu Dhabi est né de la mer, du sable et de la lumière

Mots clés : Architecture - Manifestations culturelles - Musées - galerie

Aux Emirats arabes unis, le musée ouvrira au public le 11 novembre. Cette île blanche, abritée sous un dôme spectaculaire, a été créée par Jean Nouvel.

Ce jour-là, le dôme est blond. Le sable est venu voiler la brillance métallique de cette courbe doucement évasée qui domine le Louvre Abu Dhabi (Emirats arabes unis). A quelques semaines de l’achèvement définitif du musée qu’il a conçu, l’architecte Jean Nouvel le trouve « parfait comme cela ». Mat ou brillant, ce dôme est de toute façon spectaculaire, par ses dimensions – 180 m de diamètre à la base, 565 m de circonférence – autant que par sa complexité manifeste.

Il est le résultat d’un feuilletage de résilles d’aluminium qui se superposent et se croisent, jusqu’à former un lacis indescriptible. Alors que le Louvre Abu Dhabi ouvrira au public le 11 novembre prochain, quelques jours après son inauguration officielle, l’architecte français peut déjà se dire qu’il a offert un emblème à la capitale des Emirats arabes unis.

Jean Nouvel venait de mettre la dernière main à une autre institution muséale, le Quai-Branly à Paris, en 2006, quand il a été sollicité pour imaginer un musée d’art classique pour Abu Dhabi, et plus précisément au bord du golfe Persique, sur l’île de Saadiyat appelée à devenir un district culturel. Pour s’assurer un avenir dans la période de l’après-pétrole, l’émirat mise notamment sur l’art, le savoir et donc un tourisme haut de gamme. Le musée commandé à l’architecte français devait venir compléter une collection d’établissements culturels signés d’autres grands noms de la discipline : Frank Gehry, Zaha Hadid… Si l’île était alors déserte, il fallait néanmoins tenir compte de ces projets déjà dessinés.

Aujourd’hui, ces autres édifices sont encore à venir. « La stratégie a toujours été d’ouvrir d’abord le Louvre. Pour ce musée universel, cela fait sens. Des travaux structurels préparatoires ont été menés pour le Zayed National Museum et le Guggenheim Abu Dhabi [respectivement conçus par Foster + Partners et Gehry Partners, NDLR] », note aujourd’hui Saif Saeed Ghobash, directeur général du département de la culture et du tourisme (DCT) de l’émirat. Puis d’ajouter que le Performing Arts Centre, pensé par Zaha Hadid, se concrétiserait, lui, « comme prévu au cours d’une seconde phase ».

Pour imaginer son propre bâtiment, Jean Nouvel a aussi tiré parti de ce que le site avait à offrir : le sable, la mer, le ciel… la chaleur, aussi. Fidèle à sa position « d’architecte contextuel », il s’est refusé à tout « parachutage d’objets, comme on peut en trouver dans toutes les métropoles du...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5946 du 27/10/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X