Territoires

Le Havre L’aménagement du Grand Quai retardé mais lancé

Dans l’idéal, l’aménagement du quai Southampton, plus connu sous le nom de « Grand Quai », aurait dû être livré en 2017, année de la commémoration des 500 ans de la création du port du Havre par François Ier. Mais compte tenu de l’importance du chantier, celui-ci va se dérouler en plusieurs phases. « Certains terrains sont d’ores et déjà en cours de préparation pour accueillir des événements mais l’aménagement complet de ce site de 12 hectares ne sera complété qu’en 2022 », explique Edouard Philippe, député-maire du Havre.

Pour l’heure et jusqu’à l’été – date de validation du projet définitif -, le temps est à la concertation des riverains et acteurs professionnels, sous forme de réunions publiques, ateliers thématiques et expositions. « L’ambition, c’est que cette requalification de l’espace public en promenade touristique et culturelle, face aux paquebots en escale et adossée à l’architecture Perret classée au patrimoine mondial de l’Unesco, constitue un apport majeur contribuant à façonner une nouvelle image urbaine », souligne l’élu.

Dream team pour la maîtrise d’œuvre.

Pour cette opération aujourd’hui estimée à 33 millions d’euros (dont 7,3 millions de subventions), c’est une équipe de maîtrise d’œuvre de stars qui a été retenue en mars 2015. Pilotée par le paysagiste Michel Desvigne, Grand prix de l’urbanisme 2011, celle-ci est, en effet, composée de l’architecte Inessa Hansch, diplômée de Harvard, du concepteur lumière Yann Kersalé (Snaik) et du bureau d’études techniques Artelia.
Figurent dans la programmation des jardins et autres espaces verts, des lieux de loisirs, des équipements sportifs, des terrasses, de vastes « pelouses esplanades », des parkings, des « mâts aiguille » de 25 m de hauteur pour l’éclairage ou encore des bâtiments à vocation culturelle. « A terme, le front de mer qui se déploie à cet endroit sur près de 4 kilomètres sera doté d’une promenade ininterrompue de Sainte-Adresse au quartier Saint-François. Le quai de Southampton est appelé à devenir la vitrine de notre ville », conclut Edouard Philippe.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X