Autres Préfabrication

Le groupe Lesage à la conquête de l’Ouest et des ouvrages d’art

Mots clés : Ouvrage d'art - Technique de construction

Avec l’intégration de LB7 Ligérienne Béton annoncée fin janvier, le groupe Lesage entre dans l’industrie des ouvrages d’art par la grande porte : « En 2013, cette entreprise a fourni 150 ponts de la LGV Sud Europe Atlantique », souligne Rémi Lesage, P-DG du groupe familial mulhousien. Sans quitter le monde de la préfabrication béton, le coleader français des poutrelles et prédalles opère une seconde diversification majeure, dans le domaine des murs de soutènement, prioritairement ciblés sur la construction agricole.

Un beau potentiel de synergies

L’acquisition de savoir-faire complémentaires s’ajoute à la volonté d’achever la couverture de l’Hexagone : « Nous n’avions pas d’usine entre Nantes et Toulouse », remarque Rémi Lesage. Le P-DG situe l’intégration de l’entreprise de Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire) dans la continuité de l’histoire du groupe : « Nous nous sommes beaucoup construits par croissance externe. » Le rachat de Planchers Fabre, en 2009, offre l’exemple le plus récent, déjà lié à une volonté de renforcement dans le Grand Ouest de la France. La nouvelle étape présente une différence de taille : la transaction a pris la forme d’un échange d’actions avec la famille Basaltes, propriétaire de LB7 Ligérienne Béton. La répartition du capital reste confidentielle, mais elle garantit la participation des nouveaux actionnaires du groupe Lesage à ses orientations stratégiques. La proximité industrielle et la culture familiale ont facilité le rapprochement.
Avec les 37 millions d’euros de chiffre d’affaires et les 240 salariés de sa nouvelle filiale qui exploite trois usines, le groupe Lesage dépasse désormais les 200 millions de ventes, avec un effectif qui frôle les 1 000 personnes. Le centre de recherche et développement, inauguré en 2013 après un investissement de 2 millions d’euros à Mulhouse, lui offre un potentiel de synergies. Sur le plan commercial et industriel, LB7 Ligérienne Béton facilitera la vente des prémurs de Lesage dans le Grand Ouest, tandis que le renforcement du groupe dans les ouvrages d’art optimisera l’exploitation de son usine de Voreppe, en Isère.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X