Enjeux Maîtrise d'ouvrage

Le groupe Arcade enchaîne les partenariats

Mots clés : Maîtrise d'ouvrage

Arcade, groupement d’entreprises sociales pour l’habitat (ESH) qui gère 98 000 logements, se consolide à l’Est grâce à la conclusion d’un partenariat stratégique avec le groupe immobilier Global Habitat (38 000 habitations), basé dans la Marne. Cela passe notamment par des prises de participation dans le cadre d’un pacte d’actionnariat de référence et l’échange de savoir-faire. « Global Habitat est particulièrement performant sur la gestion des copropriétés, une dimension pas assez développée au sein de notre groupe, indique Jacques Wolfrom, président du comité exécutif du bailleur social. De son côté, Global Habitat souhaite accroître ses activités dans nos domaines d’expertise, comme l’accession sociale à la propriété, le logement très social ou encore la gestion de logements-foyers. »

Copropriétés fragiles. Cet accord permettra également de développer la recherche et l’innovation, notamment sur la gestion des copropriétés fragiles. « Nous souhaitons comprendre ce qui créé des difficultés sur ce segment afin de développer des process de traitement, et pourquoi pas, porter des opérations de travaux », détaille Jacques Wolfrom, qui a commencé à créer cette offre de services dans l’agglomération d’Orléans. Aucun objectif chiffré n’est encore fixé, « car ce domaine est trop complexe ».

A la fin mars, Arcade a également signé un partenariat avec la Croix-Rouge française pour créer une nouvelle ESH nommée Croix-Rouge Habitat. Cette dernière compte cinq projets dans les tuyaux comme la construction d’une maison d’accueil spécialisée ou d’un institut médico-éducatif. Et elle ambitionne de bâtir 65 établissements en cinq ans pour y loger 6 000 personnes à partir du foncier appartenant à la Croix-Rouge française. Pour chaque projet, la maîtrise d’ouvrage sera confiée au groupe Arcade ; l’ESH locale de ce dernier prendra en charge la conduite du chantier et la gestion de l’immeuble, et la Croix-Rouge française pilotera l’exploitation.

En 2017, Arcade souhaite poursuivre les partenariats en s’associant, d’ici à l’été, à « un acteur du monde associatif dédié à l’insertion des personnes ». Le groupe veut aussi renforcer sa R & D sur le bâtiment à énergie positive ou passif. Et le prochain accord-cadre relatif aux architectes (acté pour quatre ans) sera lancé entre la fin de l’année 2018 et le début de l’année 2019.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X