Edito

Le grand pari des métropoles

La « métropolisation » des aires urbaines propulsée par la loi Maptam n’est pas encore achevée, mais l’élan que les métropoles veulent impulser en matière d’investissement et d’aménagement est déjà donné. Au lendemain des votes des budgets des 15 métropoles – elles seront 22 à la fin de l’année -, « Le Moniteur » a scruté ces volumineux documents (lire pages 1 2 à 15). Bonnes nouvelles : les dépenses d’investissement devraient bondir, le recours à l’emprunt reste raisonnable et les budgets hors fonctionnement prennent de l’épaisseur. L’Etat consent même de – très – modestes dotations supplémentaires, 150 millions d’euros cette année.

Les jeunes collectivités jouent la carte du « marketing territorial ».

Les projets s’enchaînent. Le métro toulousain ?

Piloté par Toulouse Métropole. Celui de Rennes ?

Rennes Métropole est à la manœuvre. Mais les jeunes héritières des communautés urbaines ou d’agglomération ne se contentent pas de recopier les grandes lignes qui figuraient déjà dans les précédents budgets des « intercos ». Elles entendent y ajouter une dimension supplémentaire en pratiquant un « marketing territorial », d’autant plus nécessaire qu’il ne faut pas rester dans l’ombre des 13 nouvelles régions et de leurs compétences élargies.

Lyon, Toulouse, Lille, Strasbourg ou Bordeaux bénéficient déjà d’une attractivité à grande échelle, appuyée par des infrastructures, des réalisations et un urbanisme ambitieux. Les villes et agglos de taille moyenne, qui accèdent ou prétendent accéder au statut de métropole, se sentent pousser des ailes. Elles veulent aussi rayonner au-delà des frontières. C’est le cas d’Amiens Métropole – qui en arbore le nom avant d’en posséder le statut. Elle a lancé le 13 avril des études de faisabilité pour un centre futuriste et numérique dédié à l’écrivain Jules Verne, inhumé dans la ville. Un produit d’appel pour les touristes et les investisseurs étrangers. Le pari sera qu’au-delà du marketing, les budgets suivent chaque année.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X