Autres

Le fédérateur

Bertrand Carret, 56 ans, vient d’être élu à la présidence de la Fédération des distributeurs et loueurs de matériels (DLR).

Comment passe-t-on de l’agroalimentaire à une petite entreprise de location de matériels, puis à la présidence de la Fédération des distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels (DLR) ? Par déduction. C’est en tout cas un calcul logique qui a fait de Bertrand Carret l’une des figures de la profession. Fils, petit-fils et arrière-petit-fils d’une lignée d’industriels depuis la fondation des pâtes Rivoire & Carret au xixe siècle, il s’est toujours su une âme d’entrepreneur. « Ce doit être l’atavisme… », philosophe ce quinquagénaire plutôt grand, affable et au tutoiement facile. Baccalauréat en poche, il se dirige immédiatement vers des écoles de commerce « qui, en France, n’apprennent pas à vendre mais à gérer ». Ce sera l’école supérieure de commerce de Marseille, puis une spécialisation en droit international à Aix-en-Provence. Il poursuit ce parcours typique d’un cadre supérieur en intégrant un grand groupe. Direction les tours de la Défense, chez le pétrolier Esso, puis le groupe hôtelier Sodexo et l’assureur Prado, où il est nommé secrétaire général et directeur du développement. Et c’est de là, dans un bureau que l’on imagine vaste et confortable à l’étage élevé d’un immeuble de verre, qu’il prend la décision de tout quitter. « à 38 ans je décide de travailler pour moi et non plus pour les autres. » Rompu aux audits et à l’analyse financière, il cherche une entreprise à racheter. « J’avais établi une liste de dix critères : pas de vente au grand public ; pas de concurrence avec la grande distribution ; un secteur porteur ; etc. » Il mettra deux ans à trouver. Ce sera Rentforce, entreprise bordelaise de location de matériels de chantier : trois agences, 1,5 million d’euros de chiffre d’affaires. « Je ne connaissais pas ce secteur, mais j’ai vite compris que la location allait rapidement se développer. » En effet, Rentforce, c’est aujourd’hui un groupe régional d’une dizaine d’agences et des sociétés sœurs, comme Leader Rent. Aujourd’hui, en 2016, les dix critères de Bertrand Carret le conduiraient-il à nouveau vers la location ? « On peut encore innover dans ce secteur. C’est toujours une terre d’opportunités. » Or ce potentiel, d’autres le flairent… Les établissements bancaires par exemple, à travers la location financière ; la grande distribution, déjà active dans la location d’utilitaires ; et pourquoi pas de futures « start-up » de l’internet ? Cela n’effraie pas le nouveau président de la fédération. « Nous devons déjà faire face aux acheteurs des grands groupes de BTP et à leurs méthodes venues de la grande distribution… » Or celles-ci font figure d’épouvantail au vu des dix critères énoncés par Bertrand Carret. « En étant sérieux et organisés, nous pouvons leur faire face », explique celui qui compte, pendant son mandat de deux ans, multiplier les rencontres avec les fédérations du bâtiment et celles des travaux publics « pour avoir des relations plus serrées, mieux nous connaître et nous respecter ». Pour les distributeurs − l’autre branche de la fédération −, Bertrand Carret compte poursuivre l’aide juridique et sociale que leur propose le DLR et organiser des réunions riches en retours d’expérience. « Je ne pense pas que la location ou la distribution soient à un moment charnière de leur histoire. Ces professions poursuivent leur évolution dans la continuité. À nous de les aider. Mon objectif : un DLR plus grand pour être davantage reconnu et davantage respecté. » Dans le vocabulaire de Bertrand Carret, le verbe « fédérer » revient souvent. Aucun doute qu’à la présidence du DLR, il va continuer à le conjuguer.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Parcours

1959 Naissance à Casablanca
1982 Diplômé d’Euromed Marseille (Kedge )
1983 Diplômé de l’Institut de droit des affaires d’Aix-Marseille
1984 Entre chez Esso SAF
1988 Entre chez Sodexo
1999 Rachète Rentforce
2005 Président DLR région Sud-Ouest
2010 Président de la commission location du DLR
2016 Président du DLR

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X