Régions Lille

Le Doge s’offre un palais de terre cuite

Mots clés : Produits et matériaux

Alors que les travaux (menés par Rabot Dutilleul Construction pour Nacarat) sont encore en cours, l’architecte Paolo Tarabusi ne cache pas sa satisfaction de voir se dessiner « un bâti qui correspond vraiment à l’image du concours ». Pour « le Doge », ensemble tertiaire de 5 020 m en deux bâtiments, situé dans la ZAC lilloise des Rives de la Haute-Deûle, près d’Euratechnologies, le cahier des charges imposait la brique. « Mais considérant qu’ici, tout a été fait en la matière, nous ne nous...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5893 du 28/10/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X