Produits

Le disque diamant, produit de haute sécurité

Mots clés : Entreprise du BTP

Enjeu majeur du secteur du BTP, la sécurité sur chantier est au cœur de l’actualité des produits et de la stratégie des fabricants. Les disques diamants sont particulièrement concernés.

Si les disques diamants existent depuis une cinquantaine d’années, leur utilisation s’est largement répandue depuis dix ans. Leurs performances en termes de productivité et de confort d’utilisation et la baisse des coûts en ont démocratisé l’usage, y compris sur des matériaux de moindre résistance.

Composés d’un centre acier sur lequel des segments élaborés à base de grains de diamants amalgamés par un liant métallique sont fixés, ces produits superabrasifs sont potentiellement très dangereux en cas de mauvaise utilisation.

Norme stricte. En 2003, le décret « Raffarin », relatif à la sécurité des produits abrasifs rotatifs sur machines électroportatives, a rendu obligatoire la norme EN 13236 pour les disques diamants.

Selon cette norme, 10 marquages doivent figurer sur les disques diamants, dont les restrictions d’emploi, la vitesse maximale de coupe, le sens de rotation, la rotation maximale par minute et les pictogrammes de sécurité. « Depuis 2003, la norme ne cesse d’évoluer pour favoriser une utilisation optimale de ces produits dont l’utilisation inappropriée constatée sur certains chantiers créait des situations dangereuses. La Fepa(1) édite des documents et vidéos sur leur utilisation depuis de nombreuses années », explique Jérôme Germain, directeur général de Sidamo.

Dernière version, la norme...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 434 du 13/09/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X