Régions EURE-ET-LOIR

Le département prépare sa « révolution » solaire

Après avoir été pionnier pour l’énergie éolienne, le département d’Eure-et-Loir entend désormais préparer l’installation à grande échelle de fermes photovoltaïques. Albéric de Montgolfier, président du conseil général, entend même faire de l’Eure-et-Loir « le premier département de France producteur d’énergie photovoltaïque à l’horizon 2014-2015 ». Cette ambition va passer par l’installation d’une vaste ferme sur l’ancienne base militaire de l’Otan à Crucey-Villages considérée comme une « verrue ». Dans un premier temps, 244 hectares sont réservés pour construire le plus grand parc photovoltaïque français avec une production de 80 mégawatts, soit l’équivalent de 160 éoliennes.

Eviter l’anarchie

Ce projet qui évite notamment de dépolluer les terrains représenterait un investissement de 300 millions d’euros avec 490 000 panneaux à installer : « Une fois le terrain acquis (un million d’euros) il faudra deux ans pour construire le parc et le mettre en fonctionnement », poursuit Albéric de Mont-golfier. Le conseil général veut maîtriser cette filière pour éviter notamment « l’anarchie » qui a caractérisé l’installation de plusieurs dizaines d’éoliennes.
Suite à l’appel d’offres lancé par le département, quatorze opérateurs ont été retenus et quatre groupements présélectionnés. Il s’agit de Eolfi/Delta Solar, EDF-Energies Nouvelles, Solaire Direct et GDF Suez-Juwi. Le lauréat sera désigné cet hiver avec la signature d’un bail emphytéotique administratif (BEA) de vingt ans. D’autres projets sur des friches militaires ou industrielles sont déjà en cours dans le département à La Chapelle du Noyer près de Châteaudun (Suez GDF, 10 mégawatts, 25 ha), à Donnemain-Saint-Mamès (Alter Négo, 4,4 mégawatts, 13 ha) et à Nogent-le-Rotrou (5 ha). Des projets devraient aussi éclore à Chaillac dans l’Indre (Eco Delta Développement avec 59 000 anneaux sur 12,5 ha et 4,4 mégawatts) ou à Contres dans le Loir-et-Cher avec 40 000 panneaux et 5,6 mégawatts.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X