Réglementation Qualité du pétitionnaire

Le demandeur d’une prorogation de permis n’a pas à attester de la propriété de la parcelle d’assiette

Mots clés : Droit de l'urbanisme - Jurisprudence

Un maire a délivré à une société un permis de construire (PC) l’autorisant à édifier un bâtiment comprenant 10 logements et un local commercial sur une parcelle qu’un particulier s’était engagé, par acte sous seing privé, à lui céder sous certaines conditions. Le maire a rejeté la demande de prorogation d’une année de...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5844 du 27/11/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X