Régions HÉRAULT

Le conseil général freine l’investissement

Mots clés : Etat et collectivités locales

Le conseil général de l’Hérault a voté le 19 février un budget 2014 de 1,467 milliard d’euros, en hausse de 6,5 % par rapport au budget 2013. Les dépenses d’investissement marquent un recul de 18 % pour s’établir à 228 millions. Le budget des routes (65 millions) et celui de l’aide aux communes (50 millions) restent stables. Mais le poste bâtiments et collèges chute d’un tiers, de 90 à 60 millions d’euros. Une reprise est toutefois annoncée en termes de marchés à passer, avec un collège et de nouveaux bâtiments administratifs à étudier.
Le département annonce une baisse de 6 % de ses dépenses de fonctionnement (hors dépenses sociales et masse salariale) et une stabilisation de ses effectifs. L’autofinancement reste stable, à 90 millions d’euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X