Isolation

Le confort d’été fait débat

Mots clés : Efficacité énergétique - Réglementation thermique et énergétique

Isolants en laines minérales ou à base de végétaux : le confort d’été divise les industriels.

Si l’isolation dresse un rempart contre le froid en hiver, protège-t-elle efficacement de la chaleur en été ? Côté murs, l’isolation par l’intérieur réduit l’inertie avec un premier impact négatif sur le confort d’été. Le problème se pose surtout au niveau des combles. Les charpentes, généralement à chevrons ou à pannes, n’apportent pas d’inertie et le rayonnement solaire direct peut entraîner des surchauffes importantes dans les combles aménagés ou perdus. La première mesure de bon sens consiste à prévoir des protections solaires extérieures sur les fenêtres. Tous les industriels sont d’accord là-dessus. Le sujet se complique ensuite.

Filmm versus Asiv

Pour le Syndicat national des fabricants d’isolants en laines minérales manufacturées (Filmm), la clé du confort passe, outre les protections solaires, par la mise en place d’une ventilation nocturne, la présence d’un plancher...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5888 du 21/09/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X