Enjeux

Le compte personnel de formation doit décoller

Mots clés : Apprentissages - Entreprise du BTP

L’organisme Constructys table, pour 2016, sur 8 000 dossiers « CPF » validés dans le BTP.

Les ouvriers du BTP ont été les principaux utilisateurs du compte personnel de formation (CPF) en 2015. C’est l’un des enseignements du bilan dressé par Constructys, organisme paritaire collecteur agréé (Opca) du secteur, près d’un an après l’entrée en vigueur du dispositif. Ainsi, 63 % des stagiaires justifient d’un niveau initial IV (baccalauréat, bac pro…), V (CAP, BEP…), ou VI (préqualification).

« Nous sommes ainsi parvenus à rester sur notre cible des personnes les moins qualifiées : 70 % des salariés du secteur sont ouvriers », rappelle Thomas Lesne, directeur du développement chez Constructys. 1 433 dossiers « CPF » ont été validés l’an dernier. « C’est peu, mais nous figurons néanmoins à cet égard dans le top 5 des Opca. Le CPF est en outre un dispositif exigeant à mettre en œuvre aux niveaux technique et administratif, y compris pour les organismes de formation. » Cette première année n’en demeure pas moins prometteuse, pour l’Opca de la construction, quant à la qualité des actions mises en œuvre, avec des formations d’une durée moyenne de 134 heures, et 80 % des dossiers CPF nés d’un projet coconstruit avec les entreprises. La participation financière de Constructys a de plus représenté 90 % des coûts exigibles. « Mais le dispositif doit monter en puissance en 2016, afin de mobiliser les fonds affectés au CPF en faveur de la qualification des salariés. » Constructys vise dès lors, pour cette année, 8 000 dossiers validés.

S’approprier le dispositif.

« Cela implique une démarche active de la part des salariés, pour qu’ils utilisent leur application CPF en ligne. » Les employeurs doivent à cet effet les informer. « Le lieu privilégié est l’échange autour du développement des compétences lors de l’entretien professionnel, où ils choisiront ensemble des projets partagés, une formation gagnant gagnant en vue d’une certification : diplôme, habilitation, titre professionnel… » Les entreprises disposeront pour ce faire d’un kit dédié au CPF (information sur leurs obligations, modalités de financement et de mise en œuvre du dispositif…). Les salariés se verront quant à eux proposer des documents méthodologiques pour créer leur compte, et constituer leurs dossiers de formation sur le portail dédié.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X