Territoires Pays de Savoie

Le Club Med renforce son offre dans les Alpes

Le Club Med développe ses destinations montagne et prévoit une ouverture par an à compter de l’an prochain et, ce, jusqu’en 2020. A Samoëns-Morillon (Haute-Savoie), les travaux ont pu démarrer après qu’un accord amiable a été trouvé avec les riverains qui avaient engagé un recours en justice. Ils représentent un investissement de 95 millions d’euros pour une livraison en décembre 2017. Implanté sur une emprise de 6,3 hectares, à 1 600 mètres d’altitude, ce village 4 tridents comptera 950 lits répartis dans 420 chambres et 12 chalets haut de gamme abritant 45 appartements. Un bâtiment multifonctionnel destiné au logement des futurs salariés (entre 160 à 170 personnes) du complexe est également prévu. Un deuxième village 4 tridents est en gestation aux Arcs 1750 (Savoie). Il se composera de 930 à 950 lits avec un espace 5 tridents – soit 25 suites d’environ 70 mètres carrés – intégré. Les travaux devraient débuter au printemps 2017 pour un démarrage en décembre 2018.

L’ouverture d’un troisième village est prévue d’ici à 2020, probablement dans le secteur de Morzine-Avoriaz (Haute-Savoie). « Avec ces 600 lits classés 3 tridents, notre village d’Avoriaz ne correspond plus à notre stratégie axée sur des programmes 4 tridents, d’une capacité minimum de 800 à 850 lits », explique Xavier Le Guillermic, directeur des infrastructures Europe Afrique et de la stratégie montagne du Club Med. Des discussions sont engagées avec les collectivités afin de trouver le foncier nécessaire à la réalisation d’un nouvel ensemble. Ces trois ouvertures représentent une enveloppe globale de 300 millions d’euros.

Activité bi-saisonnière.

Une bonne dizaine d’autres projets sont à l’étude dans les Alpes sur des destinations connaissant une activité bi-saisonnière nécessaire à la rentabilisation des installations. « Nous sommes aussi attachés à une implantation “ski au pied” et à la présence d’un exploitant de remontées mécaniques prêt à développer son parc car la construction d’un programme a un impact certain sur la fréquentation du domaine skiable », ajoute Xavier Le Guillermic.

En parallèle, l’opérateur touristique planche sur plusieurs projets de rénovation. Arcs Extrême à Arc 2000 (Savoie) sera relooké dès l’hiver prochain pour 4 millions d’euros. A Tignes (Savoie), le village, qui date de 1975, sera soit étendu, soit reconstruit sur un nouveau site. D’ici à 2020, celui de l’Alpe d’Huez (Isère) sera agrandi et transformé pour passer de 3 à 4 tridents. Les travaux avoisineront les 40 millions d’euros. En Italie, dans le Piémont, une extension de 200 lits à Pragelato est à l’étude pour 2019 et un deuxième village est en projet à San Sicario.
Numéro un sur le segment des « vacances tout compris haut de gamme à la montagne », le Club Med exploite 24 villages en station dont 16 en France. Sa montée en gamme et son internationalisation lui ont permis d’enregistrer, l’hiver dernier, une hausse de 3 % du nombre de clients alors même que la fréquentation des stations françaises baissait de 3 %.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X