Régions Grenoble

Le CHU monte trois fois sur le billard

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Education - ERP sans hébergement - Établissements de soins - Marché de l'immobilier - Politique du logement - Transport collectif urbain

19 257 Nombre de logements neufs vendus en région Auvergne-Rhône-Alpes en 2016.Source : Crédit foncier.

+ 20 % Augmentation de la fréquentation du métro lyonnais depuis 2010.

Source : Sytral.

28,4 M€ Montant des investissements dans les collèges du département de Haute-Savoie en 2017.

L’hôpital Michallon, situé à La Tronche, sur le site nord du centre hospitalier universitaire Grenoble-Alpes (CHUGA), a démarré, à la fin 2016, un vaste chantier de modernisation et de restructuration de ses équipements phares, qui s’achèvera en 2021. « C’est une opération exceptionnelle et absolument indispensable. Nous restructurons notamment le bâtiment principal qui n’a pas été touché depuis sa construction, dans les années 1970 », indique Jacqueline Hubert, directrice générale du CHUGA. Un investissement global estimé à 182 millions d’euros TTC et TDC, matériel inclus, décliné en trois opérations, chacune ayant sa propre maîtrise d’œuvre.

Hélistation en toiture. La première, un nouveau plateau technique dédié aux urgences et à la réanimation, prendra place dans un bâtiment neuf, au niveau de la façade Chartreuse de l’hôpital Michallon. Reliée au bâtiment existant par l’intermédiaire de passerelles, cette structure, d’une superficie de 12 000 m2 , optimisera la prise en charge des urgences. Ainsi, y seront agencés le service d’accueil de ces dernières (24 box pour 65 000 passages par an), le service de réanimation (47 lits) et les unités de surveillance en continu chirurgicale et médicale (22 lits). Grâce à son hélistation en toiture, un lien direct entre les arrivées en héli coptère et les urgences sera désormais assuré. Lancé à la fin 2016, ce programme, estimé à 60 millions d’euros TTC, s’achèvera en 2019. La maîtrise d’œuvre est assurée par l’architecte Pascal Beau en groupement avec le bureau d’études techniques OTE. La réalisation des travaux est conduite en corps d’état séparés.

Deuxième chantier phare, le premier étage du bâtiment historique de l’hôpital abritera un bloc opératoire entièrement rénové, adapté aux nouvelles techniques médicales. Estimé à 40 millions d’euros TTC, ce projet sera mené sous la houlette de l’agence AIA. En 2019, cet espace de 7 000 m2 accueillera 31 salles d’opération réhabilitées et modernisées, reliées aux sites d’anesthésie et au secteur de prise en charge ambulatoire, qui passera ainsi d’une vingtaine de places à 50. Les actes de radiologie, de chirurgie, de cardiologie et de médecine interventionnelle y seront également pratiqués. Le chantier s’effectuera en site occupé, en trois étapes, pour maintenir la capacité d’intervention hospitalière. Les travaux démarreront dès l’automne 2017, en corps d’état séparés, avec une consultation des entreprises lancée avant l’été.

Modernisation des deux halls d’accueil. Enfin, la rénovation de l’hôpital Michallon sera totalement effective en 2021, avec la modernisation des deux halls d’accueil, conduite par l’agence Michel Beauvais Associés. L’entrée principale, côté Belledonne, bénéficiera d’un espace regroupant tous les services de consultations à fort flux, simplifiant le circuit des patients. Dans l’aile Chartreuse, le système de désenfumage sera mis aux normes. Cette opération, d’un montant de 60 millions d’euros TTC, sera réalisée en entreprise générale, après une consultation lancée à l’automne 2017.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X