Conception GRAMINÉES

Le chiendent, une espèce naturellement

Mots clés : Gestion immobilière

Le Cynodon dactylon, également connu sous les noms de chiendent pied-de-poule ou d’herbe des Bermudes ( bermuda grass pour les anglo-saxons), s’épanouit dans les golfs implantés en régions chaudes, comme le montre l’exemple ci-dessous des Baux-de-Provence. Cette vivace se propage par rhizomes et stolons, ce qui freine sa soif d’eau. De plus, elle résiste bien aux stress et maladies, ainsi qu’au piétinement.

Deux espèces de cynodons sont cultivées pour les gazons, dont une hybride qui peut être tondue à 3 mm. Le cynodon n’aime pas l’ombre et présente une résistance exceptionnelle à la sécheresse. Il consomme peu d’eau, notamment grâce à sa très faible évapotranspiration potentielle (ETP). Cette unité mesure la différence entre la quantité d’eau apportée et celle que les racines absorbent réellement après le franchissement de deux obstacles : les feuilles en interceptent une partie ; leurs...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 398 du 14/04/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X