Entrepreneurs

Le chauffage, toujours plus performant et high-tech

Mots clés : Architecture intérieure - Chauffage - froid - Efficacité énergétique - Gaz - Réglementation thermique et énergétique

L’amélioration de la performance énergétique, le design et la connectivité sont quelques-unes des tendances du marché, liées notamment aux réglementations européennes ErP et F-Gaz.

Cette année encore, la connectivité sera l’une des attractions du salon Interclima+Elec. Après la vague de thermostats connectés commercialisés par des pure-players (Nest, Netatmo… ), plusieurs industriels du secteur (dont Bosch, Vaillant et Viess-mann) lancent leurs propres thermostats connectés. À la clé, une régulation plus fine grâce au fonctionnement en modulation de puissance.

Par ailleurs, ces thermostats fonctionneront avec les assistants personnels vocaux type Amazon Alexa, Google Home ou Microsoft Cortana. Plus largement, Viessmann lancera, début 2018, une gamme d’accessoires connectés design, parmi lesquels une vanne de plancher chauffant et un robinet thermostatique.

Régulation

Sur le segment des chaudières gaz, il faut noter quelques innovations ou tendances qui s’affirment. C’est le cas de la modulation de puissance avec des modèles présentant des ratios de puissance de 1 à 10, et jusqu’à 1 à 20. Cette caractérisque présente notamment pour avantage de réduire les cycles courts et de coller au plus près des besoins thermiques.

Autre tendance, les systèmes de régulation en boucle fermée, qui optimisent la combustion en temps réel, en fonction de la nature et la qualité du gaz et des conditions de fonctionnement, sont en plein essor. Viessmann et, dans une moindre mesure, Chappée et De Dietrich utilisent déjà cette technologie ; Vaillant et Saunier Duval la déploieront à l’avenir. Toujours du côté des chaudières gaz, des modèles à condensation pour l’eau chaude sanitaire (ECS) commencent à apparaître, plutôt positionnés haut de gamme pour l’heure (EcoTEC exclusive Green IQ chez Vaillant, ou GW Full Condens chez Rotex, par exemple).

GrDF, qui a récemment testé un produit pour produire de l’eau à 55 °C (selon la norme NF EN 13203-2 et pour un puisage de type L et XL), annonce un rendement de 104 % sur PCI, soit un gain de 8 à 10 % sur le poste ECS.

Esthétique

Le design de ces...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5947 du 03/11/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X