Régions Lille

Le « château » cadeau devient lieu de réinsertion

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Education - Entreprise du BTP - ERP sans hébergement - Lutte contre l'exclusion

+ 2 % d’activité des entreprises du BTP de moins de 20 salariés au 3e trimestre sur la Normandie et les Hauts-de-France.

85 M€ investis en cinq ans dans les lycées agricoles publics des Hauts-de-France pour des travaux de rénovation.

80 entreprises des régions Hauts-de-France (60) et Normandie (20) seront présentes au Mondial du bâtiment.

Situé au 2 rue de Bruxelles, dans un secteur très prisé du centre de Lille, et dans un bâtiment classé totalement rénové, le centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) a de l’allure. Cette opération atypique a pu voir le jour grâce à la première opération de mobilisation du foncier public en faveur du logement mise en place en France (1). Le « château », bâtiment appartenant à l’Etat et estimé à 840 000 euros, a ainsi été cédé en 2014 à titre gracieux à l’association d’insertion Aréli, maître d’ouvrage du projet. Objectif : transformer le bâtiment non utilisé depuis des années et fortement dégradé en un centre d’hébergement et de réinsertion sociale de 45 places.

Déposé en 2014, le permis de construire de « l’Escale » subit un recours des voisins. Un nouveau permis est accordé en 2015. Les travaux débutent en juin 2016 pour se terminer un an plus tard. « La surface du bâtiment étant insuffisante à elle seule pour répondre au cahier des charges d’Eole, gestionnaire des lieux, l’architecte...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5947 du 03/11/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X