Grand Paris Transports

Le chantier Eole prêt à prendre son envol

Le rythme s’accélère pour le prolongement du RER E (Eole) vers l’ouest. Le 6 février, le Premier ministre annonçait le bouclage du plan de financement de ce projet – 8 km de ligne nouvelle en tunnel entre Haussmann-Saint-Lazare et Nanterre et 47 km de voies existantes rénovées entre La Défense et Mantes-la-Jolie – estimé à 3,5 milliards d’euros, dont 1,5 milliard apporté par la Société du Grand Paris (SGP). Deux mois plus tard, SNCF Réseau, le maître d’ouvrage, attribuait les trois premiers marchés de génie civil du nouveau tronçon pour un montant de 1,016 milliard d’euros.

Ainsi, Vinci Construction, à travers ses différentes filiales, avec Spie Batignolles TPCI et Spie Fondations, réalisera la gare souterraine Cnit-La Défense – où l’interconnexion sera assurée avec la ligne 15 ouest du Grand Paris Express – et les tunnels adjacents (496 millions). De son côté, le groupement emmené par Bouygues TP, également constitué d’entreprises du groupe Fayat, d’Eiffage TP et Eiffage TP Fondations, construira le tunnel foré de 6,1 km entre Haussmann-Saint-Lazare et Courbevoie ainsi que la gare souterraine de la Porte Maillot (460 millions). Le tunnelier commencera à creuser début 2018. Enfin, Guintoli (groupe NGE), mandataire du troisième groupement, a remporté l’ouvrage de liaison entre la gare Haussmann-Saint-Lazare existante et le futur tunnel du RER E (60 millions).
Fin avril, le maître d’ouvrage désignera l’attributaire du quatrième lot (sortie du tunnel en tranchée couverte puis ouverte à Nanterre). La troisième gare de cette section, celle de Nanterre-La Folie, elle aussi en interconnexion avec la ligne 15 ouest, fait l’objet d’une autre consultation. Notification attendue fin 2016.
Les travaux doivent débuter cet été quand sera finalisé le protocole de financement entre toutes les parties prenantes (outre la SGP, l’Etat, la région, la Ville de Paris, les départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines essentiellement). Ils se dérouleront parallèlement à la rénovation de la ligne existante. Concernant Vinci Construction, ils dureront 61 mois, soit un achèvement à l’été 2021.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X