Territoires Amiens

Le CAUE de la Somme sur le mail Albert-1er

Fort de plus de 12 000 ouvrages, guides et études dans ses rayonnages, le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) de la Somme est le deuxième centre de ressources des Hauts-de-France dans ces domaines. C’est notamment pour donner plus de visibilité à cette richesse et la rendre également plus accessible à tout un chacun que l’association vient de se doter de nouveaux locaux, sur le mail Albert‑1er à Amiens. Le projet a consisté en la réhabilitation exemplaire d’une maison du XIXe siècle, dans le cadre du Programme de recherche et d’expérimentation sur l’énergie dans le bâtiment (Prebat), avec le soutien de l’Ademe et de la Fondation du Patrimoine, via une souscription. Confié à la jeune architecte beauvaisienne Léa Fournier (Agence KaLEAdoscope), le bâtiment se distingue par sa « façade signature » diffusant vers l’espace public une image créative du CAUE. « Tout compris, le coût de l’opération s’élève à 1,155 million d’euros, ce qui signifie que le remboursement de l’emprunt équivaut à notre ancien loyer », précise Grégory Villain qui, en tant que directeur de CAUE, connaît la valeur des économies.

Nouveau départ.

« Spontanément », Grégory Villain a formulé la proposition d’accueillir, au sein de ses nouveaux locaux, la toute nouvelle Union régionale des CAUE des Hauts-de-France (Aisne, Nord, Oise, Pas-de-Calais, Somme), portée sur les fonds baptismaux au début de l’été et dont il est le secrétaire général. Grégory Villain évoque « une mutualisation d’abord au service de l’efficacité ». Et de conclure, dans cette période troublée pour de nombreux CAUE, « c’est un point de départ vers autre chose ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X