Régions Laval

Le campus gagne du terrain

Le groupement de maîtrise d’œuvre William Gohier/AUA

Structures/bureau d’études Guesdon a remporté le concours du bâtiment regroupant, dans la zone de la Technopole, les antennes de l’UFR (unité de formation et de recherche) « droit » de l’université du Maine et de l’Ecole supérieure du professorat et de l’éducation (Espe) des Pays de la Loire. Deux autres groupements – Barré Lambot Architectes/Egis Bâtiments Centre Ouest et Atelier K/Acore Ingénierie – étaient en finale.

Opération de 6 millions d’euros.

Le coût total de l’opération, inscrite dans le contrat de plan Etat-région 2015-2020, est de 6 millions d’euros, dont 2,5 millions à la charge du département (qui bénéficiera du produit de la vente de l’actuel bâtiment de l’Espe), 1,4 million à la charge de Laval Agglomération, le restant étant financé par la région. Le projet, qui accueillera 490 étudiants, s’intègre sur le campus qui compte déjà un restaurant universitaire, deux écoles d’ingénieurs et l’IUT de Laval. Son architecture se caractérise par un socle de béton sombre qui ancre le bâtiment dans la pente et un volume sculpté en acier d’aspect brossé. Les entreprises vont bientôt être consultées dans la perspective d’un début des travaux de terrassement en juillet 2017 et une livraison à l’été 2018.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X