Autres Racket sur chantier

Le BTP marseillais et la justice main dans la main

Mots clés : Entreprise du BTP

La fédération du BTP des Bouches-du-Rhône et le parquet de Marseille viennent de tomber d’accord sur la mise en place d’un Groupement local de traitement de la délinquance (GLTD), dans le but de sécuriser les chantiers dans certains quartiers difficiles de la ville. Cette initiative fait suite à de nombreux cas, ces derniers mois, d’intimidations, de vols, voire de rackets, sur ce type de chantier dans la région.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X