Technique et chantier

Le bois s’émancipe de la forme plane

En parallèle des recherches visant à améliorer ses caractéristiques physiques (durabilité, résistance…), le bois fait l’objet d’études tant structurelles que plastiques. S’émancipant de la forme plane, il se tresse, se cintre, se tord pour composer un système constructif performant (car léger, propre et rapide à mettre en oeuvre) qui sert aussi l’expression de l’ouvrage, à l’instar des trois exemples présentés dans ces pages. Près de Londres, pour le musée Weald and Downland (page 78), on a eu recours à un système ancestral de petites lattes en chêne, montées à plat sur le site, puis soulevées graduellement par des échafaudages et des étais, pour former une gigantesque voûte. En Allemagne, l’ossature secondaire en lamellé-collé, courbée en forme de parabole, confère une expression spectaculaire au nouveau siège de Rhénanie-Westphalie à Berlin (page 76). Dans le zoo Korkeasaari à Helsinki (page ci-contre), les lattes en lamellé-collé, cintrées par étuvage selon une technique traditionnelle, cisèlent un belvédère aérien sur la mer et la capitale.

Le salon EXPOBOIS 2004 (salon de la filière bois) se tiendra du 10 au 13 mars prochain, au parc des expositions Paris Nord Villepinte (hall 6)

Tél. : 33.(0)1.49.68.56.68 ou www.expobois.net

Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X