Territoires Bas-Rhin

Le béton trouve tout son sens dans le giratoire

Mots clés : Béton

Invité de la dernière journée technique 2015 de la section Alsace du Syndicat national du béton prêt à l’emploi (SNBPE), le conseil départemental du Bas-Rhin a pu dire tout le bien qu’il pensait du carrefour giratoire en béton de Nordhouse. Deux ans après sa mise en service, Nicolas Weymann, responsable sectoriel du bureau d’études projets routiers du département, salue la « très bonne tenue » de la solution posée par vibrage et lissage sur 30 cm, soit 20 de dalles béton et 10 de grave-bitume. Préconisée par le centre d’information Cimbéton pour supporter les 950 poids lourds quotidiens, l’épaisseur confirme son bon dimensionnement à un tel volume de trafic.

Performant et économique. « A condition de bien veiller à leur calepinage, les joints goujonnés confirment leur rôle clé contre la détérioration et la désolidarisation des plaques, en dépit des fortes sollicitations », ajoute Nicolas Weymann. Quant au surcoût qui a porté l’investissement à 450 000 euros TTC, la collectivité prévoit qu’il sera plus qu’absorbé par les économies d’entretien : le giratoire est conçu pour tenir trente ans sans réfection majeure.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X