Régions Marne

Le béton de miscanthus testé sur des pavillons

Mots clés : Béton

La construction en béton de miscanthus sera expérimentée dans la Marne, à l’initiative du bailleur social La Renaissance Immobilière Châlonnaise. Le programme compte 11 pavillons avec ce matériau biosourcé à Compertrix, près de Châlons-en-Champagne. La communauté d’agglomération souhaite soutenir cette filière susceptible d’apporter une voie de diversification à l’agriculture et à l’agro-industrie de la région. Le démarrage du chantier est prévu en 2018, peu après le lancement de la toute première opération immobilière de ce type en France, en Seine-et-Marne, au début de l’année prochaine.

Pouvoir isolant. Les pavillons seront construits en blocs porteurs aux dimensions et à la mise en œuvre identiques à celles des parpaings classiques, sinon que les granulats seront remplacés à 60 % par du miscanthus. Les concepteurs du nouveau béton, Ciments Calcia et Alkern, mettent en avant sa bonne résistance, son pouvoir isolant et son excellente tenue au feu.

Communément surnommée herbe à éléphant, la plante exige beaucoup d’eau mais elle requiert très peu de produits phytosanitaires et s’accommode de sols de qualité médiocre. Trois tonnes sont nécessaires pour construire une maison, sachant que 1 ha de plantation couvre la réalisation de trois maisons. Quelque 450 ha de miscanthus sont actuellement cultivés dans la région pour d’autres usages que la construction.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X