Territoires Pyrénées-Atlantiques

Le Béarn se désenclave difficilement

L’association Béarn-Adour-Pyrénées regrette qu’après l’arrivée de la LGV en 2017, Bordeaux – qui ne sera plus qu’à 2 h 04 de Paris – restera à 2 h 15 de Pau, seconde ville d’Aquitaine. En revanche, l’A 65, gérée par A’liénor, a connu en 2015 une première année de résultat positif après cinq ans d’exploitation à perte. Le trafic a augmenté de 5,8 % en 2015 et s’élève à 13 000 véhicules par jour.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X