Territoires Pyrénées-Atlantiques

Le Béarn se désenclave difficilement

L’association Béarn-Adour-Pyrénées regrette qu’après l’arrivée de la LGV en 2017, Bordeaux – qui ne sera plus qu’à 2 h 04 de Paris – restera à 2 h 15 de Pau, seconde ville d’Aquitaine. En revanche, l’A 65, gérée par A’liénor, a connu en 2015 une première année de résultat positif après cinq ans d’exploitation à perte. Le trafic a augmenté de 5,8 % en 2015 et s’élève à 13 000 véhicules par jour.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X