Enjeux Conjoncture

Le bâtiment sprinte plus vite que prévu

L’activité du premier trimestre a déjoué les pronostics de la FFB. Alors que la fédération tablait sur une croissance de 3,4 % en volume en 2017, les trois premiers mois de l’année enregistrent à eux seuls une belle progression : + 4 % par rapport au premier trimestre 2016, toujours en volume. Sans surprise, les logements neufs « portent la croissance », indique la FFB. Et alors que la fédération tablait sur des effectifs en hausse de 10 000 postes, y compris en intérim, elle constate, au vu des données du ministère du Travail, que « le premier trimestre 2017 se solde sur une vive progression de 16 300 emplois par rapport à la même période il y a un an ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X